» Les sorties de MickaëlFR Désobstruction et visite de la grotte de l'Escalège (34) » REPONDRE

Avatar  mickaelfr Le 12/05/2019 à 09h56

Cette grotte se trouve sur une propriété privée !
Merci de respecter les lieux, ainsi que les clôtures pour les bêtes !



La mouche perdue - Ré-ouverte de l'Escalège ! Mais pourquoi ?

Bilan



Un RDV assez tôt près de Lauret (34), afin de bien bosser, et surtout, espérons, visiter une bonne partie de cette grande grotte.

09h10, nous voilà tous réunis sur un parking proche de la D17E6. La grotte se trouve non loin du calaven de Séoubio (malgré qu'il y ai tout de même pas mal de marche entre les deux). Distribution du matériel, et départ vers la grotte !

Après 20/25 minutes de bonne marche, nous voilà enfin arrivé ! Dépose du matériel.
Sébastien et moi même allons repérer les lieux, afin de voir à quel endroit il faut faire de la désobstruction, et connaitre ainsi le matériel nécessaire à descendre.

20190511_095031 20190511_095113



Nous descendons une vingtaine de mètre de dénivelé pour enfin tomber au bout de 5 minutes, sur un semblant de galerie, bien bouchée par des gros cailloux !

20190511_101453



On commence à retirer quelques cailloux de taille moyenne, puis on fera face très vite à un cailloux d'une bonne quarantaine de kilo, si ce n'est plus !
On remonte, car le but premier était de repérer les lieux.

20190511_101344



Une fois en haut, Jo, nous offrira le café, avant de pénétrer à nouveau dans l'enfer de la désobstruction :D

Allez c'est parti ! On redescend avec une corde / sangle / mousquetons, et on va voir ce qu'on peut faire avec ça.

Une fois sur place, je prends l'initiative de me mettre dans le trou pour ramasser et faire passer quelques pierres.
Il est de temps de s'occuper du beau rocher :D Un cailloux de 60x40x30 environ. Je suis dans le trou, et les autres au dessus de moi pour tirer avec la corde.
On passe les sangles, on fait un auto-serrage, puis Jo / David & Sébastien tirent de toutes leurs forces. Moi qui suis dessous, j'essaie d'aider comme je peux en poussant, et en tournant ce gros cailloux ! La sangle glisse, et c'est le drame ! Non je déconne ! Je tiens la pierre à bout de bras, le temps de passer une autre sangle (C'est tellement plein d'argile !!)
Au bout d'une trentaine de minute, on arrive tout de même à sortir ce semblant de rocher et de mettre de côté. Pfiouuuu on peut dire qu'il nous aura bien épuisé celui-ci !

Je reste dans le trou, et je fini du coup de faire passer à nouveau quelques pierres, plus ou moins grosses.

Au bout de quelques heures, on arrive tout de même à apercevoir la suite ! La motivation revient :D
Cailloux sur cailloux, c'est une horreur ! L'argile colle à nos pieds, le trou est assez petit !

La dernière pierre arrive ! Un gros bloc ! Impossible à soulever, et à tourner ! Je me coincerai d'ailleurs le doigt, qui aura pour conséquence un ongle bien abîmé qui risque de sauter :(

Je prends donc la décision de casser un bout de ce gros cailloux pour le faire tomber vu que en bas cela semble s'agrandir. J'espère que ma décision n'aura aucune conséquence sur la suite de la progression.
Voilà le burin et la massette qui arrive, pour couper un angle du cailloux.
Je tape, je tape, et je tape encore, avant de me faire surprendre lorsqu'il tombe enfin.
Il dégringole sur quelques mètres ! Mais tant mieux, cela veut dire que derrière c'est libre. Nous voilà tous content !

Sébastien et moi même irons voir si c'est bien OK derrière, avant de remonter manger au soleil.

13h00 environ, il est temps de manger et de faire une pause.

J'aurai droit d'ailleurs à quelques critiques sur une prise de risque (envers moi même uniquement, et pas une prise de risque pour les autres) avec le gros cailloux qui nous a retenu notre attention pendant plus de 30 minutes.
En effet, j'étais dessous, dans le trou, en tenant un rocher le temps de remettre des sangles. Mais il tenait en parti sur une petite plateforme, je l'ai donc juste soutenu pour évité à ce qu'il bascule dans le trou, et donc, sur moi.
A ce stade je serai un peu pris de colère en envoyant chier un peu tout le monde, et je pense que c'était mérité.
Bref, tout le monde est un peu énervé par cette désobstruction épuisante !

On fini de manger avant de retourner dans la cavité, pour cette fois, une visite !

On descend, puis on passe dans le ressaut de 2m désobstrué tout récemment par nos propres mains ! On y mettre une corde d'ailleurs, car la remontée n'est pas si facile !

Une fois en bas, comme le stipule la topographie, deux accès. Amont (A gauche) et Aval (A droite).

Nous commençons d'un accord commun par l'amont.

20190511_121118



Un petit passage un peu chaotique, voir bas, nous fera passer de salle en salle. Beaucoup d'argile !
Nous faisons très vite face à un passage étroit en verticale. La descente est très facile (quoi que, ne connaissant pas les lieux ont ne savais pas combien de mètre il y avait). David suggérera de mettre une corde.
Nous mettons donc une corde de 15m, mais l'arrimage est TRÈS compliqué, car RIEN autour !
Je ferai 3 points de sécurité, car c'est assez instable !
Je ferai un premier nœud avec un mousqueton que je coincerai dans une faille, puis deux autres amarrages naturels en cas.
Tout le monde passe sans soucis !
On traversera quelques gours secs pour finir dans un ruisseau avec une mini cascade.

img_20190511_151445 img_20190511_151452



Demi-tour, et on est pas au bout de nos peines !

Il est temps de remonter le passage étroit vertical ! Et là, c'est bien autre chose !
je fabriquerai une pédale pour s'aider à remonter, mais en vain, le passage est vraiment difficile !
Sébastien montera le premier en le poussant d'en dessous.
Ensuite passera David qu'on poussera, et qui sera aussi tiré par Sébastien.
Après 5/10 minutes, il réussira à passer !
A mon tour !
J'essai de passer tout seul, sans aide, mais impossible ! L'argile nous freine, aucune prise !
Jo tente de me pousser, et David me tirera ! Je sortirai assez vite, mais ce n'est pas facile !
Au tour de Jo maintenant !
Elle montera au maximum et David et moi la tirerons, mais on galère vraiment !
Jo est prise d'un fous rire :D
On arrivera tout de même à la remonter !
Nous apprendrons bien plus tard qu'il faut une échelle à cet endroit :D

Nous arrivons maintenant au point zéro. C'est à dire, entre le réseau amont et aval.

Vu l'heure, nous décidons de se faire le réseau aval ! C'est parti !

Quelques belles concrétions, c'est certain ! On ne regrette pas trop la désobstruction à ce stade !

20190511_121103 20190511_121902 20190511_122132



Nous passons de salle en salle, et on retrouve étrangement la même configuration que le réseau amont.
Ramping, quelques étroitures bien passable, de l'eau, voûte mouillante, bassine avec une méduse sur le côté gauche, pour finir sur un siphon au bout de quelques heures de crapahutage.

On ne peut pas aller plus loin, donc demi-tour !

Une fois retourné au point zéro, il faudra remonter le ressaut que nous avons désobstrué. Mais avant cela, nous laisserons un petit mot en bas, avec la topo complète, et 4 bières offertes pour les prochains :top

Maintenant il est temps de parler du titre du CR !

La mouche perdue ! Et oui, il y avait une mouche qui nous suivait (si si c'est vrai). Elle semblait perdue ! Elle tentait peut-être de lire la topo (qui sait, ça existe une mouche spéléo ?) La question est : A t-elle pu trouver le chemin de retour après avoir tournée autour de nous pendant des heures ?

Le ressaut se fait difficilement avec les gros sacs qu'on doit remonter (cordes etc). La pente est sévère, et les galets / cailloux n'arrangent pas les choses.

On sortira vers 19h00 environ, plein d'argile.

img_20190511_185923



Multimédia



Accéder aux photos
Voir la vidéo de la sortie
Difficulté de la sortie (10 = dur, 0 = facile)

Marche d'approche : 05/10 - Attention, propriété privée
Progression dans la grotte côté amont : 05/10 (07/10 avec le passage étroit vertical, prévoir une échelle, ou être à plusieurs pour se sortir de là)
Progression dans la grotte côté aval : 07/10
Esthétique générale : 06/10

Administrateur

Rang


 

» Les sorties de MickaëlFR Désobstruction et visite de la grotte de l'Escalège (34)

Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie